Roger Smith – Mélanges de sangs

1522025_794613990554521_1108107676_n4ème de couv.
Jack Burn, sa femme enceinte et leur petit Matt sont en plein dîner lorsque deux membres du gang des Americans les agressent. Ex-marine qui a fui les États-Unis après un hold-up meurtrier, Jack les tue… tous les deux. Le vieux veilleur de nuit Benny Mongrel a vu les gangsters entrer dans la villa, mais sans en ressortir. Ancien du gang des 28, il vit dans l’enfer des Flats et, ne voulant surtout pas replonger, il ne dira rien de ce qu’il a vu à personne. Jusqu’au jour où le flic Gatsby Barnard l’interroge et commet une erreur impardonnable. La guerre est alors déclarée et tous les coups sont d’autant plus recommandés que Barnard est lui-même sous la surveillance de Disaster Zondi, un enquêteur zoulou qui veut sa tête pour torture, meurtre et corruption.

Ce que j’en pense:
Ma première lecture de l’année restera sans aucun doute comme l’une des plus marquantes. Un roman d’une violence inouïe, qui nous décrit la société sud-africaine avec cynisme, sans aucune concession. Cette société post-apartheid qui était porteuse de tant d’espoirs mais qui reste gangrenée par une violence et une corruption endémiques. D’une plume incisive, qui nous plonge au cœur de l’action dès les premières pages, l’auteur nous décrit un monde terrifiant, brutal où une vie humaine est de peu de valeur, et où abattre un enfant à bout portant peut paraître accessoire. Les personnages sont d’une vérité crue, dans leurs forces, leurs faiblesses et leurs vices.

Un premier roman riche et foisonnant, une réussite !

Publicités

Une réflexion sur “Roger Smith – Mélanges de sangs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s