Maud Mayeras – Reflex

10451058_908402989175620_4578261416517189206_n4ème de couv.

Iris Baudry est photographe de l’identité judiciaire. Disponible nuit et jour, elle est appelée sur des scènes de crime pour immortaliser les corps martyrisés des victimes. Iris est discrète, obsessionnelle, déterminée. Elle shoote en rafale des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné, onze ans auparavant.

Mais une nouvelle affaire va la ramener au cœur de son cauchemar : dans cette ville maudite où son fils a disparu, là où son croquemitaine de mère garde quelques hideux secrets enfouis dans sa démence, là où sévit un tueur en série dont la façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre.

La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex.

Ce que j’en pense:

Attention, danger !!! Ce roman vous prend aux tripes, d’entrée de jeu. Le retour d’Isis dans sa ville va la confronter aux fantômes de son passé, de la mort de son fils dont elle n’a jamais vraiment fait le deuil, jusqu’aux aux retrouvailles avec sa mère tant haïe, maintenant internée dans un asile psychiatrique, alors qu’un tueur en série. Parallèlement, le roman nous raconte une autre histoire, qui prend son origine après la guerre de 14-18, le viol d’une jeune fille par plusieurs soldats qui sera la première d’une lignée de filles-mères, se perpétuant de génération en génération.

Les deux histoires finiront par se confondre dans le temps présent, je vous laisse la surprise de découvrir comment.

Maud Mayeras nous concocte ici une histoire d’une noirceur peu commune, écrite dans un style direct, rythmé par des chapitres courts. Les descriptions des sévices sont très précises, et nous suivent encore, même le livre refermé.

Le parcours de tous ses personnages, marqués par le destin, ne vous laissera pas indifférent. Vous aimerez avec eux, vous espèrerez avec eux, vous souffrirez avec eux. La psychologie des personnages est très travaillée, notamment les rapports entre la mère et son enfant, dans cette relation exclusive et particulière qu’elles entretiennent dans laquelle se construira le tueur.

Un roman magistral, qui demeure, malgré la violence et la cruauté présentes à chaque moment, plein d’amour, et d’une grande beauté.

Publicités

Une réflexion sur “Maud Mayeras – Reflex

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s