Nic Pizzolato – Galveston

galveston4ème de couv.

1987, La Nouvelle-Orléans. Le même jour, Roy Cady apprend qu’il a un cancer du poumon et que Stan, son boss proxénète et dealer, lui confie une mission qui ressemble fort à un piège.

Sorti vivant de ce traquenard, Roy prend la fuite, emmenant avec lui Rocky, petite prostituée, et Tiffany, quatre ans. Le début d’une cavale sur les routes brûlantes du golfe du Mexique jusqu’à Galveston, Texas. Et la tentation d’un répit dans un motel paumé au milieu d’autres âmes perdues…

Mais comment échapper à une bande de tueurs quand on a en sa possession des documents compromettants et beaucoup de sang sur les mains ?

Vingt ans plus tard, Roy est homme à tout faire. Son corps martyrisé porte les stigmates d’un terrible drame. Il n’a pour seuls compagnons que son chien et ses livres. Quelqu’un est à sa recherche…

Ce que j’en pense:

Publié en 2010, ce premier roman de Pizzolato a reçu bon nombre de louanges, et fut finaliste pour le Edgar Award et le prix du meilleur premier roman. Mais comme nombre de romans encensés à leur sortie, il a peiné à trouver son public et est tombé dans l’oubli ces deux dernières années. Mais la popularité de Pizzolato et le succès de la série l’ont ramené sur le devant de la scène et dans les rayons des libraires, et c’est mérité.
On retrouve dans ce roman cette ambiance du Sud profond, que Nic Pizzolato continuera à explorer dans la série True Detective.

« Tu nais, et quarante ans plus tard tu sors d’un bar en boitillant, étonné par toutes tes douleurs. Personne ne te connaît. Tu roules sur des routes sans lumière et t’inventes une destination parce que ce qui compte, c’est le mouvement. Et tu te diriges ainsi vers la dernière chose qu’il te reste à perdre, sans savoir ce que tu vas en faire. »

Ces quelques phrases résument de belle manière l’atmosphère de ce roman, un roman policier noir, mais également une histoire sur la difficulté de vieillir et d’affronter sa mort en face. Comment Roy, qui se voit comme un mort en sursis, va sentir contraint de prendre sous son aile Rocky et sa petite sœur Tiffany.

Ce roman débute de manière absolument violente, dans un torrent de sang et de viscères, avant que le trio ne prenne la fuite, et une fois atteinte leur destination, la narration prend un rythme plus mesuré, mais la tension dramatique est toujours très intense. Et les quelques bonds du passé vers le futur, 20 ans plus tard, loin de nous faire avancer dans la compréhension de l’histoire, nourrissent davantage nos interrogations.

Chacun de ces personnages qui peuplent ce roman nous apparaît orphelin, solitaire et désespéré. De Roy, l’ancien collecteur de dettes, jusqu’à Rocky, l’apprentie prostituée, tous ne sont que fêlures et échecs. Les pensionnaires de l’Emerald Shores motel partagent tous la fragilité d’une existence précaire, le malheur et le peu d’espoir en l’avenir. Autant de personnages secondaires qui ont tous une certaine épaisseur et prennent aisément leur place dans l’histoire.

La relation entre Roy et Rocky et sa petite sœur nous montre les sentiments conflictuels qu’il lui porte, et combien ce personnage est nuancé, pas seulement la brute épaisse que les scènes du début pourraient nous laisser croire.

Tous ceux qui ont vu et aimé True detective ne seront pas déçus à la lecture de ce Galveston. Il est amusant de voir Roy, tout comme Rust Cole le héros de la série, confectionner des petits personnages en découpant ses boîtes de bière au couteau. Pizzolato devait déjà avoir sa série en tête à l’écriture de ce roman.
Et la scène finale, empreinte d’une grande émotion, pourra tirer une larme aux plus endurcis.

L’AUTEUR :

pizzolatto__140124231219Nic Pizzolatto est né à la Nouvelle-Orléans. Il a fait ses études à l’Université de l’Arkansas et l’Université d’État de Louisiane.
Il a écrit deux livres et enseigné la littérature à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, l’Université de Chicago et l’université DePauw avant de quitter l’enseignement en 2010.
Son premier roman Galveston est publié en 2010 par les Éditions Scribner. Il est traduit et publié en France par les Éditions Belfond. Il a également été publié en Italie, à Hong-Kong et en Allemagne.
En 2012, il a créé la série américaine True detective, diffusée par la chaîne HBO depuis janvier 2014 et réalisée par Cary Fukunaga. Il est également producteur délégué et showrunner de cette série.

Publicités

10 réflexions sur “Nic Pizzolato – Galveston

  1. Noté de suite !! Bon, je t’ajoute sur la liste noire des blogueurs à boycotter afin de préserver ses finances et les planchers de sa maison 😀 Mais pourquoi t’ai-je poussé à tenir un blog, moi ?? Tentateur ! 😛

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s